Avant-propos

Les machines et appareils qui constituent les prototypes décris sur ce site, sont des outils par lesquel nous pouvons voir renaître en temps réel, les premières images de télévision .

Ils ne sont pas destinés à intéresser le monde des collectionneurs d'objets anciens, dans la mesure où pour la plupart, ils sont constituées de pièces contemporaines.

Ils ne prétendent pas non plus être des répliques exactes, même si le système de restitution des images est bien conforme à ce qui existait au début des années 1930.



INTRODUCTION

"L'image de télévision est un leurre.."

Comment peut-on affirmer une telle chose? Cela mérite effectivement quelques explications.

Tandis qu'une caméra cinématographique, capte et fixe des images entières sur la pellicule qui deviendra un film après développement, il en va tout autrement en télévision.

- En premier lieu et contrairement au cinéma, l'image télévisée (scène réelle ou projection cinématographique) est analysée point par point séquentiellement par la caméra et l'information qui en résulte est transmise immédiatement pour observation sur le(s) récepteur(s).
Lorsqu'on utilise un lecteur de cassettes VHS, DVD ou autre support, ce dernier génère des signaux similaires à ceux d'une caméra et le récepteur qui lui est relié doit toujours reconstruire l'image à visionner à partir des informations qui lui sont transmises.

- Une image de télévision est essentiellement éphémère, car elle disparait aussitôt que créée, pour laisser la place à l'analyse suivante. Pour être plus précis, disons qu'une image de télévision n'est autre que la trace fugitive d'une information lumineuse ponctuelle qui se déplace très rapidement sur la surface d'un écran (cathodique, plasma ou LCD). Les traces lumineuses balayant l'écran forment les lignes et la succession des lignes, la trame de l'image. C'est grâce à notre faculté physiologique appelée persistance rétinienne, laquelle permet à notre cerveau de garder en mémoire une information lumineuse pendant environ 1/10e de seconde, que nous pouvons intégrer les traces lumineuses du balayage télévisuel sous forme d'image.

Cet état de chose nous fait comprendre ainsi, pourquoi les images de la télévision du passé et en particulier celles de la Télévision Mécanique, se sont évanouies à jamais.

Alors pour les observer à nouveau comme le faisaient les téléspectateurs de l'époque, une seule solution: les recréer!

C'est ce que j'ai tenté de faire en construisant les prototypes présentés dans les pages suivantes.